BEYROUTH,
EXPLOREZ UN UNIVERS DE CONTRASTES

Voyage d’études à Beyrouth,
avec une extension à des villes portuaires patrimoniales,
du 24 au 28 septembre 2019

BEYROUTH, LE CHARME DES CONTRASTES

Par Ariella Masboungi
Architecte-urbaniste, Grand prix de l’urbanisme 2016

Beyrouth recèle un imaginaire ancré dans une très longue histoire, qui en fait un palimpseste chargé d’une part non négligeable de l’histoire du monde.

Surmontant la longue guerre civile qui a tourmenté cette terre soumise de tous temps à un déséquilibre inscrit dans sa localisation et dans sa fondation, elle a toujours su se réinventer de manière quasi toujours chaotique si l’on excepte la recomposition de son centre historique mis à mal par la guerre. Elle appartient à cette nébuleuse des villes Phoenix tant par l’astuce de ses habitants, l’inventivité des entrepreneurs que par la société d’aménagement très structurée en charge du centre-ville ; cela malgré des atteintes à l’environnement incommensurables.

Découvrir et explorer cette terre des contrastes, Beyrouth et deux villes patrimoniales le long du littoral, voilà ce que propose le court voyage d’études du 24 au 28 septembre à ceux que la manière dont les villes se réinventent intéresse.

Découvrir une terre de contrastes est le thème principal du voyage proposé. Il sera centré d’une part sur la recomposition du centre-ville de Beyrouth rendu possible par un montage financier et opérationnel inusité qui fait encore polémique tout en constituant une sorte de modèle foncier pour d’autres métropoles. Jalonné d’œuvres de grands maîtres de l’architecture, doté de généreux espaces publics, il se détache nettement du reste de la métropole dont le désordre apparent lié à des interventions privées débridées de toutes échelles, qui génère juxtapositions étranges, sources de surprises parfois heureuses malgré des densifications relevant parfois des densités new-yorkaises.

Terre d’accueil de l’imprévu, Beyrouth illustre ce que pourrait être « la ville pas chiante » faite d’improbables voisinages entre luxe et pauvreté, soin et désordre, modernité et archaïsme, ultra-localisme et internationalisme affirmé. Lieu de bouillonnement culturel et créatif, Beyrouth tant au plan culturel, qu’artistique, architectural et urbain, est faite de modèles aussi composites que ne l’est la diaspora libanaise trois fois plus nombreuse que les habitants du pays.

Le voyage offrira une découverte de cette ville multiple sans oublier la banlieue sud mais aussi la banlieue nord, témoins de cette ville spontanée beyrouthine qui représente un/tiers des habitants de la ville. Une expérience inédite sera à découvrir à cette occasion, celle d’un bidonville régénéré par le street-art par un mécène local.

Le voyage proposera par ailleurs une excursion à la légendaire ville littorale de Byblos, mais aussi celle de Batroun, permettant au visiteur de faire l’expérience des incroyables embouteillages libanais - la voiture étant incontestablement reine dans le pays - et de parcourir la voie la plus densément construite et jalonnée de publicités géantes sans rapport à la mer qu’elle longe pourtant sur tout son parcours.

A Byblos marquée par la superposition des strates de plusieurs civilisations, on pourra se familiariser avec l’action d’une municipalité qui cherche à régénérer son territoire et l’action d’un investisseur privé qui a restauré les souks historiques et créé un lieu de loisirs attractif à grande échelle. A Batroun, on découvrira la réhabilitation du patrimoine bâti des maisons et des églises, qui mettent en valeur la très belle pierre du pays.

Les participants rencontreront les responsables des opérations urbaines, des acteurs publics et privés, mais aussi des intellectuels, des architectes, des urbanistes, lors d’exposés, de rencontres informelles, de repas pris en commun, afin de mieux saisir les réalités d’un Beyrouth qui reste mythique tout en se transformant sans cesse.

ORGANISATEURS ET ACCOMPAGNATEURS

Voyage conçu par Ariella Masboungi, architecte-urbaniste, grand prix de l’urbanisme 2016 et Bachir Moujaes, architecte-urbaniste, directeur de la planification et la conception urbaine de Solidere (Société Libanaise pour le Développement et la Reconstruction du centre-ville de Beyrouth) et enseignant à l’ALBA (Académie Libanaise des Beaux-Arts).

La gestion logistique et l'organisation du voyage est assurée par Terra Nobilis - Fabrica Urbis, en charge de l'organisation et de la gestion logistique du voyage. 

LES INTERVENANTS

Roger Eddé
Initiateur du renouveau des souks de Byblos.

Martine Francis
Archéologue de la vieille ville de Byblos.

Georges Khayat
Architecte, agence AAA, interventions sur Beyrouth et plan urbain du centre-ville de Byblos.

Jihad Kiamé
Architecte urbaniste, agence OPAD, enseignant à l’école d’architecture et l’Institut d’urbanisme de l’ALBA.

Imad Kozem
Chef d’entreprise EDM, passionné par l’histoire moderne de Beyrouth, auteur de Pure Nostalgia.

Arpi Mangassarian
Architecte urbaniste, présidente de l’ONG Badguèr pour la valorisation de l’héritage Arménien.

Tony Nasr
Ingénieur entrepreneur, ville de Batroun.

Ayad Nasser
Initiateur de l’opération Ouzville dans la banlieue sud de Beyrouth.

Jad Tabet
Architecte urbaniste, président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes au Liban.

Léon Telvizian
Architecte urbaniste, enseignant à l’Université Libanaise.

Youssef Tohmé
Architecte, agence YTAA.

Wissam Zaarour
Président de la Municipalité de Byblos.

PROGRAMME DÉTAILLÉ

1er JOUR - ARRIVÉE À BEYROUTH

La première journée commencera par une belle entrée en matière avec une rencontre avec Jade Tabet, architecte urbaniste et Président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes. La fin de la journée sera consacrée à la découverte des quartiers cosmopolites de Ras Beyrouth et qui ont notamment marqué les années glorieuses d’avant-guerre. Elle sera clôturée par une belle promenade sur la corniche maritime de Beyrouth et un dîner surplombant la plus belle falaise de la ville.

Rencontre avec Jade Tabet, Président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes. Débat sur l’urbanisme au Liban avec Jade Tabet et des architectes libanais.

14h15 I Arrivée à Beyrouth

16h30 I Rencontre avec Jad Tabet
Débat sur l’urbanisme au Liban avec Jad Tabet, Président de l’Ordre des Ingénieurs et Architectes, et des architectes libanais.

18h I Le quartier de Ras Beyrouth 
Le quartier de ras Beyrouth et de l’Université Américaine reflètent la dimension cosmopolite de Beyrouth qui se concentre notamment le long de l’emblématique rue Hamra, symbole de la prospérité d’avant-guerre connue pour sa mixité sociale, économique et communautaire. Elle est célèbre pour son commerce de rez-de-chaussée extrêmement vivant où se mélangent enseignes locales, franchises et terrasses de café bordant un espace public généreux et partagé entre piétons et voitures. Visite animée par Imad Kozem.

20h I La corniche du front de mer
Balade nocturne le long de la promenade du front de mer, espace public le plus populaire de la ville. Dîner sur la falaise surplombant l’emblématique Raouché et la grotte aux pigeons.

21h I Dîner au Bay Rock café sur la falaise surplombant l’emblématique grotte aux pigeons connue sous le nom de Raouché.

23h I Check-in à l’hôtel Smallville.

2e JOUR - LES CONTRASTES D’APRÈS-GUERRE

La seconde journée sera consacrée aux quartiers les plus touchés par la guerre et les différentes productions urbaines d’après-guerre entre la reconstruction du centre-ville, la reconversion de l’ancienne ligne de démarcation et les mutations des quartiers péricentraux. La journée se fera essentiellement à pied avec des arrêts prévus sur différents lieux pour des présentations et des pauses détente, et sera clôturée par la découverte de la très célèbre vie nocturne beyrouthine.

9h I Présentation du séjour

Présentation des objectifs des trois journées à l’hôtel, situé sur l’ancienne ligne de démarcation qui a divisé Beyrouth pendant 15 ans de guerre, avec Ariella Masboungi, Bachir Moujaes et Youssef Tohmé.

9h30 I La reconversion de l’ancienne ligne de démarcation

Promenade à pied le long de l’ancienne ligne de démarcation depuis l’hôtel jusqu’au centre-ville, animée par Youssef Tohmé, architecte. Voie historique passant par le col de Beyrouth et reliant l’ancienne ville à l’hinterland, cible privilégiée des francs-tireurs durant la guerre, la rue de Damas se réclame aujourd’hui comme l’axe culturel de la capitale. Elle regroupe le musée national, le site du futur musée d’art de Beyrouth, le campus de l’Innovation et du Sport de l’Université Saint-Joseph conçu par Youssef Tohmé avec l’agence d’architecture 109, le musée des minéraux, l’Institut Français et Beit Beirut, vestige emblématique de la guerre reconverti en un observatoire urbain et centre culturel de la Ville de Beyrouth et financé par la Ville de Paris. Au bout de la rue, la fameuse Place des Martyrs, ancien cœur de la capitale qui attend la mise en œuvre du plan de réaménagement de Renzo Piano.Visite du campus de l’innovation et du sport de l’USJ avec Youssef Tohmé.

11h30 I La reconstruction du centre-ville de Beyrouth

Ancien no man’s land et quasiment détruit par la guerre, le centre-ville de Beyrouth témoigne de l’opération urbaine la plus spectaculaire d’après-guerre. Fruit d’un partenariat public-privé, le montage du projet permet à l'aménageur de mettre en œuvre de nouveaux mécanismes fonciers, financiers et opérationnels. L'opération est très soignée et contraste avec le laisser-faire qui domine le reste de la ville. Cependant, elle pose nombre de questions, notamment dans sa dimension sociale et sa capacité controversée à assumer le rôle d'un centre-ville pour tous, mais aussi dans sa dépendance viscérale à une économie constamment tributaire des défis géopolitiques du Moyen-Orient.

La présentation du projet et la visite du centre-ville se fera par Bachir Moujaes. Présentation sur la maquette du centre-ville et discussion.

Déjeuner dans un des cafés du centre-ville

13h I Déjeuner au restaurant Sultan Ibrahim dans le centre-ville de Beyrouth.

15h I Visite à pied du centre-ville.

17h I La mutation des quartiers péricentraux
Découverte à pied des quartiers péricentraux où l’afflux des investissements privés post-guerre, associés à des densités réglementaires vertigineuses, ont fait exploser un marché immobilier ultra-libéral. Les nouvelles tours flirtent avec les demeures ottomanes, les immeubles du mandat Français ou encore les architectures modernistes d’avant-guerre, provoquant des contrastes d’échelle surprenants. Le tissu urbain est également confronté à la superposition des voies rapides sur les anciens tracés de la ville et les situations extrêmement violentes qui en découlent. Le débat est ouvert entre défenseurs d’un patrimoine architectural et urbain en voie d’extinction d’une part et adeptes d’une vision plus progressiste de la ville. Visite animée par Jihad Kiamé qui exposera les enjeux de mobilité dans une ville où l’invasion de la voiture a généré un modèle de ville atypique.

21h I Le nouveau SoHo
Balade nocturne dans les quartiers de Gemmayze et Mar Mikhael – le nouveau SoHo de Beyrouth – où les cafés, les bars, les restaurants, les galeries d’art et les boutiques de designers ont investi les vieux quartiers de la ville situés à la périphérie du port, entre les anciennes échoppes et les ateliers de réparation de voitures. Dîner au restaurant restaurant Enab dans le quartier de Mar Mikhael.

21h30 I Dîner au restaurant restaurant Enab dans le quartier de Mar Mikhael.

3e JOUR - DES BANLIEUES QUI SE RÉINVENTENT

La troisième journée est consacrée en partie à la découverte des banlieues nord et sud de Beyrouth en bus comportant des arrêts à différents lieux, avec un focus sur les initiatives communautaires qui améliorent la condition urbaine des quartiers tout en marquant le territoire. Départ pour Byblos en fin de journée et découverte de l’atypique autostrade du Nord. Baignade au coucher du soleil et découverte nocturne de la vieille ville de Byblos.

9h30 I Départ de l’hôtel Smallville

10h30 I La banlieue sud et Ouzville
Visite du quartier informel d’Ouzai avec Ayad Nasser, homme d’affaires qui a redonné vie à l’un des quartiers les plus défavorisés de la ville par le street art. Situé sur la façade maritime de la banlieue sud de Beyrouth, ce bidonville a été urbanisé durant la guerre par les réfugiés ayant fui les zones de combats dans le sud du pays. Cette initiative privée a engagé un processus participatif avec les habitants qui ont repeints leurs maisons grâce au fonds privés collectés par le mécène. 

13h30 I La banlieue nord et Bourj Hammoud
Découverte de la banlieue nord et de Bourj Hammoud, quartier arménien initialement construit en périphérie de ville pour accueillir les premiers réfugiés arméniens ayant fui le génocide. Ce quartier populaire de Bourj Hammoud représente aujourd’hui un exemple d’intégration exemplaire dans Beyrouth. Visite animée par Léon Telvizian et Arpi Mangassarian.

14h30 I Déjeuner sur le pouce dans un bistrot de Bourj Hammoud.

16h I L’Autostrade du Nord
Départ pour Byblos et excursion immersive dans les embouteillages de la fameuse Autostrade du Nord bordée de commerce, d’enseigne et de panneaux publicitaires qui s’étalent en ruban jusqu’à la ville de Jounieh et qui a valu la couverture de « la ville franchisée » de David Mangin. Parcours animé par Jihad Kiamé sur les enjeux de la mobilité dans une ville où l’invasion de la voiture impacte l’urbanisation à grande échelle.

18h I Arrivée à Byblos
Installation aux hôtels Edde Sand 5*(NL) et Byblos sur Mer 5*(NL). Baignade pour ceux qui le souhaitent, ou visite libre du site archéologique et de la ville.

21h I Dîner avec Roger Eddé, instigateur de la régénération de Byblos par la mise en valeur du patrimoine historique, urbain et architectural du centre historique.

4e JOUR - LE RENOUVEAU DES VILLES PORTUAIRES PAR LE PATRIMOINE

La quatrième journée est consacrée à la découverte de Byblos et Batroun, deux villes portuaires qui ont su se renouveler grâce à la mise en valeur de leur patrimoine archéologique, historique, urbain, architectural et culturel à travers des formes de partenariat public-privé. Ces deux villes sont devenues très prisées par le tourisme culturel local vue leur proximité avec la capitale et les autres régions du nord. Elles constituent une forme d’évasion pour les beyrouthins.

9h I La revitalisation de l’ancienne ville de Byblos
Présentation de la politique urbaine de Byblos par Wissam Zaarour, président de la Municipalité de Byblos, au siège de la Municipalité réalisé par l’architecte Hashim Sarkis, Doyen de l’Ecole d’Architecture de MIT.
Byblos est habitée de manière continue depuis 7000 ans, ce qui en fait l’une des plus anciennes villes du monde. La ville connaitra des années moroses avant que le tandem Roger Eddé et l’ancien maire joignent leurs efforts pour faire renaitre la ville. Un nouveau plan d’aménagement sera lancé par la mairie et réalisé par l’agence d’architecture 

10h I Exposé du projet de la revitalisation de l’ancienne ville de Byblos par Georges Khayat (AAA) et Martine Francis, archéologue.

10h45 I Visite de la ville historique de Byblos et de son port avec l’adjoint du Président de la Municipalité.

12h30 I Déjeuner libre sur le pouce dans le vieux souk de Byblos.

14h I La regénération de Batroun
Exposé de la politique urbaine de Batroun avec Tony Nasr, urbaniste et M. Samaha, ingénieur et responsable de la rénovation du vieux Batroun. Le renouveau de la ville a commencé par le projet de réhabilitation des vieux souks, financé par la banque mondiale au profit de la municipalité.
Batroun est une autre petite ville portuaire du nord du Liban qui a une histoire aussi riche que celle de sa voisine Byblos. Citée dans des documents datant du second millénaire avant JC., elle est surtout connue pour son mur phénicien qui protège la ville des grosses vagues d’hiver. La vieille ville entretient un rapport très étroit avec l’eau. Son réseau de rues est un vrai labyrinthe de dédales et d’impasses révélant un mélange saisissant de grandes demeures bourgeoises entourés de jardins et de maisons plus modestes s’ouvrant à même la rue. Le renouveau de Batroun a commencé par le projet de réhabilitation des vieux souks, financé par la banque mondiale au profit de la municipalité. Cette action publique a instauré une dynamique de renouveau dans la ville. Les propriétaires ont été encouragés à réhabiliter leurs biens, qui à leur tour ont attiré le secteur privé pour investir dans le tourisme et les loisirs : anciennes maisons à caractère reconverties en hôtels, restaurants et bars attenants aux belles plages publiques et parfois pieds dans l’eau. ces initiatives publiques et privées ont su redynamiser l’économie de la ville à travers la valorisation de son patrimoine naturel, historique, architectural et culturel. 

16h30 I Le musée Nabu
Situé face à la mer, Le musée Nabu est né sous l’initiative de trois hommes d’affaires et collectionneurs avec pour objectif de mettre en valeur le patrimoine artistique et culturel des pays du Levant, de la Mésopotamie et de la Méditerranée dans une architecture contemporaine ouvrant généreusement le bâtiment sur l’horizon.  

17h30 I Arrêt au café Hilmi pour ceux qui le souhaitent (consommation libre), célèbre pour sa limonade de Batroun.

18h I Apéritif et baignade au coucher du soleil chez Pierre & Friends. Conclusion des trois journées du voyage d’études.

20h I Retour à Byblos en bus.

21h I Dîner au restaurant Pépé Abed face au vieux port, incontournable lieu de rencontre mythique des célébrités internationales.

5eJOUR - RETOUR OU EXTENSION POSSIBLE

Départ de l’hôtel vers Beyrouth et l’aéroport.

Ceux qui souhaiteraient prolonger leur séjour se verront proposer plusieurs destinations : Baalbek et la Bekaa, Saïda et Tyr.


INFORMATIONS PRATIQUES

TARIFS À PARTIR DE 2 295 €

Forfait en chambre individuelle
Assurance pro sans justificatif en option

Le 24 septembre 2019 
Départ de Paris CDG à 09:05.
Arrivée à Beyrouth à 14:15. 

Le 28 septembre 2019
Départ de Beyrouth à 15:55.
Arrivée à Paris CDG à 19:35.

SI VOUS SOUHAITEZ MODIFIER LES HORAIRES DE VOL, OU DEMANDER UNE EXTENSION, N'HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER.

Le forfait du voyage d’étude comprend :

  • l’organisation et la gestion des rendez-vous et des visites professionnelles qui composent le programme du voyage d’étude 
  • les services d’un consultant (architecte) pour toute la durée du voyage
  • un dossier complémentaire
  • l’assistance d’un accompagnateur de l’Agence de voyage (sauf pour les «temps libres»)
  • les vols A/R avec la compagnie Middle East Air Lines, taxes d’aéroport et de sécurité incluses
  • les transferts et transports prévus au programme en car GT
  • 4 nuits en hôtel 5* (NL) en chambre individuelle
  • les repas des jours 1 à 4 (7 au total) ainsi que les boissons (sur la base de 1 bière ou 1 soft drink ou 1/4 vin, eau minérale et café), dans les restaurants qui vous seront précisés ultérieurement
  • la location du système de visite guidée HF
  • les assurances assistance- rapatriement

Le prix ne comprend pas :

  • les assurances Sérénités Pro (annulation toutes causes, sans justificatifs) - 69€/pers.
  • les dépenses personnelles
  • les pourboires usuels
  • tout ce qui n’est pas mentionné dans « le prix comprend »
img.desaturate { filter: grayscale(100%); }